/* */

Parier sur le football à long terme: Quelle stratégie adopter et quelle rentabilité ?

Si vous débutez aux paris sportifs, vous avez très certainement fait vos premières armes sur les paris court terme, ceux qui procurent des résultats dans les jours qui suivent votre mise.

Avec l’expérience, vous aurez tendance à étendre votre champ d’intervention et à aller, soit vers les paris en direct, soit vers les paris long terme qui nécessitent une solide maîtrise et une stratégie bien établie.

Voyons comment parier sur le football à long terme et quelle est la rentabilité à attendre de ce type de pari ?

C’est quoi un pari à long terme sur le foot? Faut-il parier longtemps à l’avance ?

Dans un pari en direct (livebetting) sur un match de foot, le résultat de votre action est connu au plus tard dans les 90 mn suivant votre mise. Vous avez tous les éléments en mains pour prendre votre décision: vous avez pris connaissance des meilleurs pronostics avant le match, vous connaissez les cotes des principaux bookmakers, vous maîtrisez les derniers enjeux: relégation, qualification pour la C1,…vous voyez le comportement des joueurs en temps réel sur le terrain,… Bref vous êtes parfaitement bien informé, au cœur de l’action.

Et bien, oubliez tout cela pour les paris sur le long terme, ceux dont l’horizon se situe à 1 an voire 2 ou 3 ans devant vous. Bien malin sera celui qui est capable de prédire, disons à mi 2011, quelle sera la composition de l’équipe de France pour l’Euro 2012 ou si les Bleus seront qualifiés pour la Coupe du Monde 2014 ?

Alors pourquoi parier sur le long terme si on a si peu d’information ? N’est-ce pas prendre un risque inutile ?

Disons-le tout de suite, plus l’intervalle de temps est grand entre votre prise de pari et la réalisation de l’évènement, plus l’erreur de pronostic des bookmakers est importante.

En effet, tout comme vous, le bookmaker sait très peu de choses sur ce qui va réellement se passer dans 1 an, voire 3 ans. Supposons que nous soyons mi 2011 et que celui-ci vous propose des cotes pour l’Euro 2012 ou la Coupe du Monde 2014. Dans l’incertitude sur l’état des équipes à cette longue échéance, le bookmaker aura tendance à privilégier les grosses cylindrées du moment: Espagne, Angleterre, Allemagne, Pays-Bas,.. et il délaissera naturellement les outsiders avec des cotes qui vont donc littéralement s’envoler pour ces équipes oubliées.

Parier en 2011 sur l’Euro 2012 : Exemple de pari à long terme chez Betclic.

Comme le montre l’exemple ci-après chez Betclic (cotes proposées 1 an avant l’Euro 2012) , Il n’est pas rare de trouver, 12 mois avant les principales coupes, des cotes de plus de 50, 100, voire 1000 pour ces équipes de fond de tableau.

Exemple de pari long terme chez le bookmaker Betclic: cotes offertes en Mai 2011 sur le vainqueur de la compétition de l’Euro 2012 .

Cotes proposées en Mai 2011 chez Betclic sur le vainqueur de l’Euro 2012

C’est donc là que réside notre stratégie gagnante. Puisque les cotes de ces outsiders sont si élevées, pourquoi ne pas miser quelques Euros (voire quelques centimes d’Euros) sur ces équipes oubliées? L’investissement est faible, mais la rentabilité potentielle colossale !

Note : Le pari long terme est le cas typique ou vous pouvez être amené à miser de très petites sommes d’argent. Dans notre exemple chez Betclic, miser 0,1€ sur l’Autriche permet tout de même d’espérer gagner 25€, ce qui n’est pas si mal ! Pour en savoir plus sur les contraintes d’engagement de vos deniers, vous pouvez consulter notre analyse des mises minimales imposées par les bookmakers.

Attention toutefois de ne pas dépenser inutilement votre argent sur les derniers de la classe. Miser 1€ sur la Moldavie peut rapporter effectivement 2500€, mais franchement, ne pensez-vous pas que ces 1€ pourraient être investis plus efficacement sur une des équipes faisant partie du ‘ventre mou’ du classement : Portugal, Russie, Croatie ?

Alors, même si le retour sur investissement est lointain (1, 2 ou 3 ans cela peut paraître long pour les impatients !), la perspective de se trouver en position de Surebet dynamique avec un de ces outsiders est loin d’être négligeable. Surveillez bien l’évolution des cotes suite aux matchs amicaux et aux qualifications. Vous serez surpris des opportunités de Surebet que vous offre le bookmaker, bien malgré lui !

En conclusion, le pari long terme permet de se retrouver à quasi égalité avec les bookmakers sur les probabilités de trouver un pronostic exact. Si vous n’êtes pas pressés, la meilleure stratégie consiste à miser quelques euros (voire centimes d’euros) sur les équipes oubliées du classement (en privilégiant celles faisant partie du ‘ventre mou’ du tableau). Vous serez surpris des opportunités de Surebet (et des forts rendements associés) qui ne manquerons pas de se présenter au fur et à mesure du déroulement de la saison footballistique (barrages, rencontres amicales, qualifications).