/* */

Faut-il parier sur Bordeaux en Ligue 1 pour la saison 2013-2014? – Cotes & Pronostics des Girondins de Bordeaux en championnat de L1.

Dans le pire des cas, on attendait les Girondins de Bordeaux à la 5éme place du classement de L1 de 2013: les joueurs de Francis Gillot terminent finalement en 7éme position, coincés entre Lille et Lorient. Heureusement, leur victoire en Coupe de France contre Evian leur permet de concourir pour les qualifications européennes de la Ligue Europa. Si cette contribution européenne est bénéfique pour les finances du club et le moral des troupes du Champion de France 2009, elle risque de mettre à mal une profondeur de banc qui sera indispensable en Championnat pour la saison 2013-2014.

Parier sur Bordeaux : Forces et faiblesses des Girondins pour la L1 de 2013-2014.

Les perspectives bordelaises pour la saison 2013-2014

Sans aucun doute, le départ du passeur émérite: Benoît Trémoulinas pour le Dynamo Kiev est la plus grosse perte des Bordelais, même si les 6,5 M€ de son transfert ont été bien utiles pour renflouer les caisses du club de Jean-Louis Triaud, toujours dans le rouge. C’est le jeune Maxime Poundje (20 ans) qui aura la lourde tache d’animer désormais le couloir gauche.

Côté mercato, Bordeaux est resté très (trop ?) sage avec l’arrivée de Jérémie Bréchet (en provenance de Troyes) et de Lucas Orban (en provenance de Tigre pour 2,5 M€).

La défense bordelaise a été efficace la saison passée (3éme de L1) et l’ancien technicien de Sochaux espère bien pouvoir compter sur son gardien Cédric Carrasso, un temps sollicité par les sirènes de Bursaspor

Parmi les jeunes espoirs des Girondins, on trouve le milieu de terrain André Biyogo-Poko , un jeune gabonais de 20 ans qui s’est illustré lors du Trophée des Champions à Libreville contre le PSG.

Au delà de Biyogo-Poko et de Poudje (déjà cités), coexistent une brochette d’autres jeunes talents comme les Henri Saivet, Cheick Diabaté ou encore Grégory Sertic.

La question est de savoir si toutes ces jeunes pousses d’aquitaine vont réussir à prendre le relai des cadres du champion 2009 ? Surtout que la concurrence en L1 est montée d’un cran cette année avec l’arrivée de Monaco dans le paysage, le renouveau de l’OL et la force collective de l’OM. Sans compter Saint Etienne, Lille ou encore Nice, qui vont continuer à pousser pour prétendre à une place européenne.

Bref, nous pensons qu’il sera difficile, voire impossible pour les Girondins de Bordeaux de prétendre à une place européenne via le Championnat. Il reste les coupes, ou les Bordelais risquent de s’illustrer une saison de plus, pour conserver leur aura d’antan !

La cote des Girondins de Bordeaux sur le titre de Champion de France 2014

Sur le pari long terme du PMU ‘Vainqueur de la compétition’ la cote de Bordeaux est à 125, soit le 8éme rang du classement, à égalité avec Nice (même cote), et derrière Saint-Etienne (cote de 100).

PMU : Cote de Bordeaux sur le pari ‘Vainqueur de la Compétition’ de L1 en 2014

Cote des Girondins de Bordeaux au PMU sur le pari ‘Vainqueur de la compétition’ en 2014

A ParierFootball.com, nous pensons que cette 8eme place en L1 sera difficile à défendre et que l’impact des 6 matches de la Ligue Europa (qui tombent sur la 1ére partie du Championnat) risquent d’être désastreux sur l’effectif des aquitains.

Nous risquons même de voir Bordeaux rejoindre Toulouse dans le ventre mou du Championnat ! A ce propos, les 2 premiers match de Ligue 1 sont riches d’enseignement: si la défaite contre Monaco (0-2) à Chaban-Delmas était prévisible, plus inquiétant a été le match nul (1-1) contre le Téfécé dans la Ville Rose.

Dans ces conditions, quelle stratégie pour parier sur Bordeaux ?

Vu l’attaque inexistante et le bon niveau de défense des bordelais, une stratégie gagnante est de parier sur une défaite des bordelais avec des scores de (2-0) contre les fortes écuries du championnat (PSG, Monaco) et surtout sur des scores de (1-0) contre le reste du haut de tableau (OM, OL, LOSC, Saint –Etienne, voire Nice). Si le pari ‘score exact’ vous fait peur, vous pouvez utiliser le pari ‘+ ou – de x buts marqués’ en utilisant les conseils de notre page consacrée à ce type de pari..

Parier sur Bordeaux : Forces et faiblesses des Girondins pour la L1 de 2012-2013.

Pronostics sur Bordeaux : Les forces des Girondins pour la L1 de 2012-2013.

Inexistante il y a encore un an, Bordeaux a su remettre au goût du jour sa qualité de mouvement. Avec une défense redevenue solide, Bordeaux ne subit plus et propose un jeu convainquant. Avec en point d’orgue, un match d’anthologie contre Lille 4-5 dans lequel, Obraniak ancien joueur lillois est venu crucifier ses anciens partenaires. Ce match allait être le début d’un renouveau bordelais dans lequel le discours du coach arrivait jusqu’aux joueurs. On retrouvait dès lors une équipe avec un mental retrouvé qui était au plus bas lors des années Tigana et une partie de l’année Laurent Blanc. Dorénavant, Bordeaux refait de nouveau peur et a de nouveau confiance en ses capacités. A l’image de Yohann Gouffran, véritable symbole du regain d’énergie des bordelais. L’ancien caennais que l’on pensait hors du coup, il y a quelques années, a tout de même inscrit 14 buts lors de la dernière saison, s’affichant en tête de proue de l’offensive girondine. Celui-ci n’oublie pas pour autant de remercier celui qui l’a remis dans le droit chemin : «Que ce soit Blanc ou Tigana, ils ne m’ont jamais fait jouer à mon vrai poste, affirme Yoan Gouffran. Quand j’étais titulaire, c’était milieu droit, jamais, devant, dans l’axe. Pour dépanner, O.K., mais tout le temps, non. C’est simple, avec eux, je n’ai jamais joué à mon poste. Seul le coach Gillot a été réglo avec moi.» Avec Francis Gillot, Bordeaux semble revenir en tête d’affiche.

Pronostics sur Bordeaux : Les faiblesses des Bordelais pour la L1 de 2012-2013.

A l’image d’équipes comme Toulouse ou encore Rennes, Bordeaux est une vraie équipe imprévisible capable du meilleur, comme du pire. Jouant le tour préliminaire de la ligue Europa, l’effectif n’est pas suffisamment complet pour résister au rythme de deux matches par semaine. Des recrues seraient donc les bienvenues. Problème, les finances ne sont pas au mieux en Gironde et il va falloir dégraisser avant d’attirer de nouvelles recrues. «Le mercato est amorphe », a confié le président Jean-Louis Triaud en conférence de presse « Aujourd’hui, je n’ai eu aucun contact avec aucun club. Ça ne pose pas de problème majeur. S’il n’y a pas de départ, on assumera. On peut envisager une saison sans recrue.» Pour un club qui vise le haut du tableau, ça n’a pas l’air très ambitieux.

Parier sur Bordeaux: Forces faiblesses cotes des Girondins pour la L1 de 2011-2012.

Faut-il parier sur Bordeaux en Ligue 1 pour la saison 2011-2012? – Cotes & Pronostics du FC Girondins de Bordeaux en championnat de L1.

Deux ans après leur titre de Champion de France et une double participation en Ligue des Champions, les Girondins viennent de terminer une saison 2011 décevante (7eme de L1).
Après les départs des pointures Yoann Gourcuff et Maraoune Chamakh (en 2010) et de Fernando et Alou Diarra (cette inter saison 2011), Nicolas de Tavernost, propriétaire des Girondins, à du monter au créneau et défendre sa stratégie pour faire taire les critiques des supporters.
Il a affirmé vouloir continuer à jouer dans la cours des grands et ne se séparera pas de ses joueurs de talents : Jaroslav Plasil et Benoit Tremoulinas, deux passeurs très demandés.
Le nouveau coach, Francis Gillot, ex-sochalien, a amené avec lui Nicolas Maurice-Belay, avec qui il espère recrée une capacité offensive, tout comme il va remplacer la sentinelle Diarra par l’ex-Nancéien Landry N’Guemo.
Autant d’ingrédients qui devraient recréer au Château du Haillan une dynamique perdue et redonner confiance au président Jean-Louis Triaud et à toute la région bordelaise.

Pronostics sur les Bordelais : Les forces du FC Girondins de Bordeaux pour la L1 de 2011-2012.

Le nouveau coach: Francis Gillot, ex-sochalien, à remplacé Eric Bédouet qui avait permis aux girondins de terminer la saison après la démission de Jean Tigana (faisant suite à la déconfiture à domicile contre Sochaux le 7 mai dernier).

L’ancien joueur de Valenciennes et de Lens a amené dans ses valises ses 2 entraîneurs adjoint : Bénédet Alain et Lobello René et à clairement indiqué qu’il voulait redonner du plaisir au public des Girondins (à l’image de ce qu’il a fait à Sochaux depuis 2008 et qui s’est concrétisé par une 5eme place au classement de L1 de 2011). Une nouvelle donne pour passer à autre chose, après l’ère des Tigana et autres Pavon !

Francis Gillot a également convaincu son ex joueur à Sochaux, le milieu offensif Nicolas Maurice-Belay (3 buts en 37 matches avec le FCSM), avec lequel il espère réveiller une équipe girondine endormie depuis 2 saisons.

Après 18 mois passés en L2 au Stade de Reims, l’international polonais Grzegorz Krychowiak, est de retour, auréolé de son titre de meilleur joueur de la saison. Doté de fortes capacités physiques, récupérateur de talent, il devrait remplacer efficacement en défense des joueurs comme Pierre Ducasse (fin de contrat) ou le brésilien Fernando (parti pour l’Arabie Saoudite).

Côté portier, après les départ d’Ulrich Ramé (l’ancien gardien des Marine et Blancs) et de Cédric Carrasso (partit pour Sedan), Kevin Olimpa devrait être le n°1 pour s’occuper des filets des girondins.

Pronostics sur les Bordelais : Les faiblesses du FC Girondins de Bordeaux pour la L1 de 2011-2012.

Avec le départ de Alou Diarra pour Marseille, Les Girondins on perdus un milieu défensif très efficace, une sentinelle très expérimentée. Pas sûr que le milieu nancéien Landry N’Guemo soit tout de suite à la hauteur de son illustre prédécesseur, capitaine des Girondins de Bordeaux et de l’Equipe de France.

De la même façon, il faudra laisser un peu de temps à Francis Gillot pour mettre de la cohésion dans cette équipe girondine très disparate, composée de joueurs expérimentés et de retour de prêts.

L’analyse de ParierFootball.com sur la cote du FC Girondins de Bordeaux pour la L1 de 2011-2012.

S’il n’a avait pas eu cette défaite de 4-0 contre Sochaux, la situation des bordelais n’aurait pas été aussi mauvaise en 2011 après tout ! De plus, les nombreuses blessures de la saison passée n’ont pas vocation à se reproduire indéfiniment.
De notre point de vue, en ce début Juillet 2011, les cotes des bookmakers sont exagérément sévères à l’encontre des Girondins comme le montre les pronostics du PMU ci-après :

Comparatif de la cote de Bordeaux par rapport aux 4 leaders du championnat de Ligue 1 pour la saison 2011-2012 (Pronostics du PMU)

Cote PMU des Girondins par rapport aux 4 leaders du championnat 2011.12

Chez ce bookmaker, comme chez ses collègues, il y a en effet un rapport 4 (Bordeaux ayant une code de 18 au PMU) avec la moyenne des « big 4 » du classement.

A ParierFootball.com, nous pensons que les Girondins nouvelle formule peuvent très bien bousculer la suprématie de ces 4 leaders du championnat et pourquoi pas prétendre à une place sur le podium de L1, ou tout au moins espérer passer les barrages de la C1.

Voila peut-être l’occasion de placer un surebet long terme sur Bordeaux avec ce championnat de Ligue 1 dont le résultat sera connu fin Mai 2012

Parier sur Bordeaux : Forces, faiblesses des Girondins à la mi-saison 2010-2011.

Pronostics sur les Bordelais : Les forces du FC Girondins de Bordeaux à la mi-saison 2010-2011.

Individuellement, les girondins de Bordeaux ont globalement déçu. Mais cependant il faut avouer qu’ils possèdent une bonne force de caractère avec pour preuve, la très bonne victoire arrachée dans les dernières minutes contre le Paris Saint Germain (2-1). Les coups de pieds arrêtés sont également une bonne arme pour les girondins, avec de bons joueurs de tête comme Alou Diarra ou encore le défenseur Mickael Ciani. Avec une qualité de centre intéressante de Benoit Trémoulinas, cette équipe peut faire des ravages dans le jeu aérien. Benoit justement, est l’un des joueurs latéraux les plus en vus dans ce championnat de France entraînant l’intérêt de clubs plus huppés comme le Bayern de Munich. Il faudra donc que les dirigeants de Bordeaux offrent des garanties pour éviter la fuite de ses meilleurs éléments.

Pronostics sur les Bordelais : Les faiblesses du FC Girondins de Bordeaux à la mi-saison 2010-2011.

L’an dernier, alors qu’ils squattaient la première place avec plus de dix points sur le deuxième, les bordelais ont fini l’exercice 2009-2010 à une piètre septième place. Alors coachés par Laurent Blanc, les girondins ont perdu pied ainsi que toute ambition, provoquant une descente dans le classement alors qu’un doublé leur tendait les bras. Aujourd’hui, ce manque d’ambition ne s’est pas estompé. Provoquant l’ire de son entraîneur Jean Tigana qui, excédé du manque d’ambition de ses joueurs, a menacé de partir pendant la mi-temps du match contre Lens (2-2) si les joueurs ne rectifiaient pas le tir. L’entraîneur cependant, ne semble pas pour le moment avoir trouvé la bonne formule à Bordeaux. En plus d’une sérieuse remise en question, il faudrait également trouver la perle offensive qui permettrait de concrétiser les actions bordelaises. A ce poste, Yohann Gouffran est de plus en plus décrié, et un départ durant le mercato n’est pas à exclure. Pour le remplacer, les dirigeants planchent actuellement sur la piste menant à Kevin Gameiro. L’attaquant lorientais aurait le profil idéal, mais problème, son arrivée coûterait très chère.

L’analyse de ParierFootball.com sur la cote du FC Girondins de Bordeaux à la mi-saison 2010-2011.

Sans vouloir paraître trop pessimiste, la période de gloire des girondins semble désormais révolue. Toujours considérée comme une grosse équipe, les bordelais sont cependant bien loin des espoirs que l’on plaçait en eux. On peut croire en revanche qu’ils retrouveront dans la coupe de France la motivation qui leur manque en championnat. Mais pour plus de détails sur l’évolution à chaque match des bordelais, une analyse et les cotes sont disponibles sur notre site.