/* */

Faut-il parier sur Nice en Ligue 1 pour la saison 2013-2014? – Cotes & Pronostics sur les Niçois de l’OGCN en championnat de L1.

Avec un changement d’entraineur et une équipe totalement remaniée, personne n’attendait l’OGC Nice au pied du podium la saison passée. Et pourtant, avec 64 points, les Aiglons terminent 4éme du classement de L1, à 3 points seulement de L’Olympique Lyonnais, ce qui les autorisent à disputer les barrages de l’Europa League. L’arrivée de Claude Puel explique sans doute en partie cela, mais la prestation de l’attaquant argentin ‘Super Dario’ Cvitanich (2eme buteur de L1 avec 19 réalisations) n’est pas à négliger non plus dans le succès retrouvé de cette équipe qui luttait encore pour le maintien la saison précédente. Avec un coach apprécié et maintenu dans ses fonctions, une renouvellement limité à 2 départs et 2 arrivées (à la reprise du championnat) , la saison 2013-2014 de l’OGC Nice s’annonce comme celle de la stabilité dans un stade flambant neuf (l’Allianz Riviera) qui devrait être livré en Septembre 2013. A condition toute fois de corriger rapidement le tir, car l’entame de saison a été cauchemardesque: premier match perdu contre Lyon à Gerland sur le score sévère de 0 à 4.

Parier sur Nice: Forces, faiblesses et cotes des Niçois pour la L1 de 2013-2014.

Retour sur la saison 2012-2013 de l’OGC Nice.

En Mai 2012, il avait fallu attendre la toute dernière journée pour connaître le sort des Aiglons, qui avaient finalement évités la relégation et terminés à la 13eme place du championnat, grâce a des circonstances très favorables. Que de changements cette saison, avec cette 4éme place inespérée mais méritée (le 37 meilleur classement des Rouges et Noirs depuis 37 ans!) L’arrivée du charismatique Claude Puel, un renouvellement sans précédents des joueurs (9 arrivées, 13 départs) et la révélation de l’attaquant argentin Dario Cvitanich (2ème buteur du championnat derrière Zlatan) ont fait la différence.

Perspectives pour la saison 2013-2014 de l’OGC Nice.

Avec un effectif inchangé (Cvitanich, Bauthéac, Eysseric, Pied), l’attaque reste le fer de lance de l’OGC Nice.

Avec les signatures de Nampalys Mendy (en provenance de Monaco) et du Belge Christian Brüls (La Gantoise), le milieu de terrain se voit nettement renforcé.

Par contre, le départ du très expérimenté Renato Civelli (parti à Bursaspor ) va manquer à Puel pour lui aider à encadrer une des équipes les plus jeunes de la Ligue 1.

Surtout, l’absence de Renato va imposer au coach de revoir tout son dispositif de défense et le président Jean-Pierre Rivère ne s’interdit pas une nouvelle arrivée avant la fin du mercato. Nul doute que la prestation désastreuse lors de la 1er journée contre Lyon (match perdu 4 à 0 à Gerland), va précipiter les choses.

Reste à gérer la motivation de l’attaquant vedette argentin: un différent salarial aurait mis ‘Super Dario’ de mauvaise humeur ! Souhaitons pour les Aiglons que cela ne soit qu’une mauvaise passe !

Cote de l’OGC Nice en championnat de Ligue 1: 9éme selon le PMU!.

La cote de Nice pour remporter le championnat de Ligue 1 pour la saison 2013-2014

Cote de Nice en L1 sur le pari ‘Vainqueur de la compétition’ pour la saison 2013-2014 (PMU)

Suite à la décevante première journée contre Lyon, le PMU positionne l’OGC Nice à la 9eme place du championnat de Ligue 1.

L’opérateur historique accorde aux aiglons la cote de 175, à égalité avec Bordeaux.

Les 3 cadors du championnat sont crédités, quant à eux, des cotes de 1,36 (PSG), de 3,20 (Monaco) et de 11,0 (Marseille).

La sanction est sévère, preuve que le crédit retrouvé de l’OGC Nice en 2013 reste à concrétiser pour 2014. Pour les passionnés des Rouge et Noirs, rassurez-vous, les pronostics des bookmakers n’étaient pas mieux la saison passée ! Cela n’a pas empêché Nice de terminer 4eme du championnat !

Reste que cette surcote de Nice, conduit, selon nous, à des situations de valuebet pour les matches à venir. Nous vous invitons à suivre de prés les prochaines rencontres, particulièrement à domicile.

Installés dans leur tout nouveau stade, les aiglons risquent de nous surprendre, une année de plus et pourquoi pas, de retrouver à nouveau une 4éme place.

Parier sur Nice: Forces, faiblesses et cotes des Niçois pour la L1 de 2012-2013.

Pronostics sur l’OGC Nice: Les forces des Niçois pour la L1 de 2012-2013.

En recrutant Claude Puel sur la côte d’Azur, le président Jean-Pierre Rivère a donné un signe fort aux joueurs et aux supporters pour indiquer sa volonté d’un redressement du club azuréen… à la mode lilloise, celle initiée par le ‘bâtisseur’ Puel lors de son arrivée en 2002 dans la grande métropole du Nord ! En terme d’ambition, on est bien loin du simple ‘maintient‘ et l’ex technicien lyonnais a même indiqué qu’il visait, sous quelques saisons certes, ‘la Ligue Europa et pourquoi pas la Ligue des Champions !

Pour continuer la liste des points forts, citons la prestation du défenseur argentin Fabian Monzon qui a tenu toutes ses promesses, surtout sur le côté offensif (en remplacement de d’Anthony Mounier qui été blessé en fin de saison), ce qui est paradoxal pour un défenseur ! Excellent tireur de penalty, il a été en effet l’auteur de 7 buts réussis sur 8.
Ce transfert réussi en provenance de Boca Junior a permis aux azuréens de remporter la palme du championnat concernant le nombre de buts marqués par des défenseurs (17 en tout sur les 39 buts inscrits, soit presque la moitié !) et par la même la place de 13ème au classement générale de L1.

Parmi le mercato judicieux de Puel, on notera l’arrivée du petit (par la taille) milieu offensif Eric Bauthéac, une des révélations de L1, en provenance de Dijon. De la même façon, l’haïtien de 24 ans : Romain Genevois, en provenance de Tours, devrait pouvoir s’installer en défense centrale parmi ses coéquipiers Renato Civelli et Nemanja Pejcinovic.

Enfin sur le moyen terme, le coach peut compter sur la relève azuréenne qui vient de remporter la Coupe Gambardella la saison dernière

Pronostics sur l’OGC Nice: Les faiblesses des Niçois pour la L1 de 2012-2013.

Les blessures à répétition, voire l’abandon (Emerse Faé ) ont été la véritable plaie de la saison dernière. Pour corriger le tir, le coach devra s’appuyer sur le préparateur physique Alexandre Dellal.

Le maillon faible de l’année passée a été sans contexte Fabrice Abriel, récent transfert de l’OM. Le manque de performance en nombre de buts marqués par les attaquants est à porter à son crédit. Absent du milieu de terrain, jamais décisif, il aura réussi l’exploit de se faire siffler par son public. Son départ de la cote d’azur devrait ouvrir de nouvelle perspective offensives pour les aiglons.

Sur une autre facette, parmi les départs qui vont faire mal cette année, on trouve surtout Anthony Mounier parti pour Montpellier. A cela s’ajoute François Clerc en fin de contrat, parti pour Saint-Etienne ou Eric Mouloungui désormais en poste à Al-Wahda aux EAU, sans oublier David Hellebuyck qui a terminé sa carrière à l’OGC Nice.

Malgré un recrutement qualifié de ‘malin’ par Claude Puel (finances du club azuréen obligent !), il n’est pas sûr que les jeunes recrues (Kolodzieczak, Bauthéac ou Genevois) arrivent à compenser rapidement les pertes subies.

Parier sur Nice: Forces, faiblesses et cotes des Niçois pour la L1 de 2011-2012.

Aanalyse de ParierFootball.com sur les Niçois de l’OGC en championnat de L1 pour 2011-2012.

Les Niçois aurons été à la peine tout au long de la saison 2010-2011. En terminant à la 1er place non relégable du Championnat avec 46 points, les Aiglons n’auront vu que quelques éclaircies cette année: des coups d’éclats sporadiques contre des les ténors du championnat et la fameuse demi-finale de la Coupe de France !

Cet été, l’arrivée du magnat de l’immobilier Jean-Pierre Rivère au poste de Président, vient apporter un rayon de soleil aux azuréens et surtout des espèces sonnantes et trébuchantes pour développer le Gym!

Si l’ambition affichée des Rouge et Noir est de terminer dans la 1ère moitié de tableau, les hommes d’Eric Roy devront travailler sur la régularité et ne plus se contenter de barouds d’honneur.

Pronostics sur Nice OGCN: Les forces des Niçois pour la L1 de 2011-2012.

En rachetant 51% des parts de la SASP de Nice, l’homme d’affaire Jean-Pierre Rivère est devenu le nouveau président de l’OGCN, en remplacement de Gilbert Stellardo. En apportant de l’argent frais (12 M€), il va permettre au Gym de se développer.

En signant pour 4 ans avec l’OGC Nice, le latéral gauche Fabian Monzon, ancien espoir international du football argentin, espère se relancer en Europe, après une saison décevante au Bétis Séville.

L’athlétique franco-sénégalais Kevin Gomis, en fin de contrat avec le club portugais Naval, va apporter son expérience en défense.

Le très expérimenté Camel Meriem (3 sélections en Équipe de France et sa 11eme saison en L1), en provenance de Arles-Avignon (relégué en D2), devrait faciliter la circulation du ballon et alimenter efficacement les attaquants.

Pronostics sur Nice OGCN: Les faiblesses des Niçois pour la L1 de 2011-2012.

L’attaquant bordelais David Bellion n’a pas inscrit le moindre but la saison passée, alors qu’il avait été appelé pour dynamiser une attaque azuréenne atone. Saura-t-il éviter les blessures de l’an dernier et mettre enfin le cuir dans les filets ?

Le milieu de terrain Anthony Mounier a été incontestablement l’homme fort de la saison passée (11 passes décisives et 3 buts au compteur). Ses qualités de vitesse et de distributeur de balles seront très utiles à la nouvelle coalition 2011.12 d’Eric Roy. Mais on le dit partant pour Lyon ou Saint-Etienne ! Si tel est le cas, cela sera une perte indiscutable pour les Aiglons.

L’analyse de ParierFootball.com sur la cote de Nice OGCN pour la L1 de 2011-2012.

Si la volonté affichée du nouveau président Jean-Pierre Rivère est de terminer dans la 1er moitié de tableau, il faudra bien plus que de la bonne volonté aux Aiglons d’Eric Roy pour que cette équipe azuréenne parvienne à grimper dans le classement de l’élite du foot français.

A ParierFootball.com, nous parions sur un maintien en 2011-2012.

La cote de l’OGC Nice va atteindre des sommets chez les principaux bookmakers.
Si l’on se base sur les exploits très sporadiques de la saison passée (et paradoxalement contre de grandes équipes), nous pourrions bien observer des opportunités similaires cette saison.

Surveillez donc les matchs contre les ‘’big four’ : OGC Nice – PSG, OGC Nice – OM, OGC Nice – LOSC et OGC Nice – OL.

En pariant quelques centimes d’euros sur des 1N2 avec l’OGC Nice, vous aurez peut-être la surprise de vous trouver en situation de Surebets pendant un de ces matches opposant les Aiglons contre ces ténors de la Ligue1.