/* */

Comment bien parier sur le nombre de buts ‘Pair – Impair’ au football ? Conseils et astuces sur ce type de pari ‘12’ à 2 possibilités.

Si le 1N2 est le pari le plus courant au foot et vous demande de choisir entre 3 possibilités (Victoire, Défaite ou Nul) , sachez qu’il existe des types de pari encore plus simples, qui ne vous propose de choisir qu’entre 2 possibilités seulement.

C’est le cas du très populaire ’12’ utilisé au Tennis (Victoire, Défaite) ou du Pair/Impair sur le nombre de buts au football.

Voici quelques conseils et astuces pour bien parier sur ce type de pari ’12’ (conseils et astuces utilisables, quelque soit le sport considéré et sur tout type de pari offrant 2 possibilités).

Pari Pair- Impair : commencer par apprendre à calculer le Payout d’un pari ‘12’

Petit rappel: le Payout est le taux de redistribution aux joueurs par rapport à la somme des mises.

Pas d’affolement, le calcul du Payout d’un pari ‘12’ est encore plus facile que pour le 1N2 et une simple calculatrice basique est suffisante pour faire le calcul.

Nous n’avons ici que 2 cotes, la cote du résultat ‘Pair’ que nous appellerons C1 et la cote du résultat ‘Impair’ que nous appellerons C2.

La formule de calcul du Payout est la même que pour un 1N2, c’est l’inverse de la somme des inverses des cotes en présence, que nous pouvons donc écrire :

Payout= 1/ (1/C1 + 1/C2)

Prenons un exemple sur le dernier match de foot amical France-Chili qui a eu lieu le 10 Août 2011 à Montpellier.

Le bookmaker France-Pari indiquait une cote de 1.68 pour le résultat : ‘Pair’ et 1.72 pour le résultat ‘Impair’.

Cotes du pari ‘ Pair/Impair’ de l’opérateur France-Pari sur le match amical France-Chili dans le cadre de la préparation de l’Euro 2012.

Cotes du ‘Pair/Impair’ chez l’opérateur France-Pari pour le match amical France-Chili

En appliquant la formule ci-dessus, le Payout de France-Pari sur ce pari est donc de :

Payout de France-Pari = 1/(1/1,68) + 1/(1/1,72) = 0,85 soit 85,0%

Sur notre page consacrée au pari simple 1N2, nous vous avons expliqués que le Payout en France devait être en moyenne de 85% (contrainte ARJEL pour lutter contre le blanchiment d’argent).

Bien évidement ces 85% sont une moyenne, et en pratique la valeur de ce Payout varie d’un pari à l’autre et d’un bookmaker à l’autre.

Ce qui est important à retenir, c’est que plus le Payout est important (supérieur à 85%), plus le parieur est avantagé.

Donc, pour revenir à notre exemple de France-Pari sur le nombre de buts ‘Pair/Impair’ du match de foot France – Chili, le Payout de 85% est tout juste égal à l’objectif imposé par l’ARJEL.

Mais voyons s’il n’y a pas des situations plus favorables pour le parieur chez les autres bookmakers ?

Pari ‘Pair-Impair’ sur le nombre de buts: comparer le Payout des bookmakers.

Notre comparateur de cote intégré ne concerne que les paris 1N2. Pour comparer les cotes des paris Pair/Impair, vous devez vous rendre sur les sites des différents bookmakers et relever les différentes cotes, en faisant attention à l’ordre Pair/ Impair.

En effet Bwin, ParionsWeb et France-Pari présentent leurs paris dans l’ordre Pair/Impair, alors que Betclic, PMU et PartyBets utilisent l’ordre inversé Impair/Pair.

Toujours sur ce même exemple France-Chili, nous avons synthétisés les cotes du pari ‘Pair/Impair’ des différents opérateurs.

Comparaison entre Bookmakers des cotes sur le pari ‘Pair/Impair’ du match amical France-Chili dans le cadre des préparations à l’Euro 2012.

Comparaison des cotes Bookmakers du pari ‘Pair/Impair’ sur le match amical France-Chili

Il n’y a pas photo : nous voyons que, sur le pari Pair/Impair de France-Chili, Betclic est le plus généreux, car il restitue 92,4% des mises aux joueurs, alors que le PMU n’en redistribue que 82,4%.

En d’autres termes, en pariant chez Betclic vous augmentez de 10% vos gains potentiels par rapport au même pari déposé au PMU, et cela quelque soit le choix que vous faites: Pair ou Impair.

Attention : ceci est un cas particulier et il ne faut pas en tirer une règle générale. En moyenne tous les opérateurs doivent redistribuer 85% aux joueurs. Donc si le PMU est moins performant sur cet exemple France-Chili, il sera plus généreux sur un autre type de pari, ou sur un autre match. A vous d’être vigilant !

Pari ‘Pair- Impair’ sur le nombre de buts de foot: vérifier un Surebet éventuel.

Petit rappel: il y a Surebet sur un ensemble de cotes quand la somme des inverses de ces cotes est inférieure à 1

A partir du moment ou vous avez relevé toutes les cotes sur les paris ‘Pair/Impair’ chez les différents bookmakers, il est facile de regarder si vous n’êtes pas en situation de Surebet.

Dans notre exemple France-Chili, la cote max du résultat ‘Pair’ est chez Betclic, tout comme la cote max du résultat ‘Impair’. Comme on est chez le même opérateur, on est sûr de ne pas trouver de Surebet, mais on peut le vérifier tout de même avec le calcul qui donne 1.1, ce qui est effectivement supérieur à 1.

Note : il est conseillé de faire ce petit calcul, même si la probabilité de trouver des Surebets est assez rare, les bookmakers ayant développés des outils pour surveiller la concurrence.

Pari ‘Pair/Impair’: Conseils et astuces pour bien parier sur la parité de buts au foot.

Voilà !, vous avez calculé le Payout des différents opérateurs et choisi le plus généreux, vous avec vérifié la présence éventuelle de Surebets, mais comment se déterminer sur la parité du nombre de buts ?

Sachez que le match nul (0-0) a une importance fondamentale dans le pari Pair/Impair. En effet, faisant partit du résultat ‘Pair’ il vient biaiser les cotes d’autant plus que les équipes en présence sont équilibrées.

Prenons le cas de 2 équipes très homogènes dans un match à venir de Ligue 1, comme par exemple le PSG et l’OM . Les clubs étant de force très similaires, nous risquons d’avoir des scores de 0-0, 1-1, voire 2-2. La cote du résultat ‘Pair’ sera donc la plus faible chez tous les bookmakers et va se rapprocher de 1.

Prenons maintenant un contre exemple, avec le cas très théorique ou le Barca rencontrerait une de nos équipes de Ligue 2. Le nombre de buts va exploser et le poids du match nul 0-0 dans la probabilité du résultat ‘Pair’ va devenir négligeable. Sur ce type de rencontres hyper déséquilibrées les cotes des résultats ‘Pair’ et ‘Impair’ vont donc se rapprocher au point de tendre toutes les deux vers la limite théorique de 1.7, correspondant au Payout de 85%.

Parier sur le ‘Pair/Impair’ sur ce genre de match dissymétrique s’apparente à jouer à pile ou face et ne présente pas grand intérêt.

Voyons un cas plus intéressant ! Sur le match France – Chili, les Bleus étaient donnés favoris sur les 1N2, mais pas de façon démesurée. La probabilité de gagner par un but d’écart était donc plus forte que celle de gagner par 2 buts d’écarts. La cote du résultat ‘Pair’ était donc logiquement plus faible que celle du résultat ‘Impair’.

C’est sur ce genre de match ( pas trop déséquilibré) que le parieur avertit peut faire la différence !

Pour la petite histoire, un des collaborateurs de ParierFootball.com avait misé 10 € chez Betclic sur le résultat ‘Pair’ pensant que la France allait s’imposer par un score indiscutable de 2-0. Finalement le score final a été de 1-1, et notre collaborateur à tout de même empoché 8 € de bénéfice. Il avait donc tout faux sur le score, mais il a eu une seconde chance sur la parité !

En conclusion, parier sur la parité du nombre de buts au foot est un exercice facile, moins compliqué que le 1N2. Calcul du Payout, comparaison des cotes, vérification de possibilité d’un Surebet sont les préalables à un pari ‘Pair/Impair’ réussi. Les matchs de foot très légèrement déséquilibrés sont les plus propices à ce genre de pari.