/* */

Algérie 2014: Pronostics et chances des algériens pour la Coupe du Monde.

Un but encaissé signalé à tort hors-jeu, un joueur qui aurait dû être expulsé qui finalement marque le but de la victoire, un arbitrage largement contesté, et un sélectionneur qui menace de claquer la porte. L’Algérie a validé son ticket pour la coupe du monde avec de sacrées émotions pour les supporters. Les fennecs auront cependant fort à faire face à des équipes comme la Belgique, la Russie, et la Corée du Sud.

Bookmaker Legal
France
Bonus
max
Type de
bonus
Visiter
site
Parier
Bonus 100 € 1er Dépôt doublé www.bwin.fr (*) JOUER!
(*) Pour les dernières modalités en vigueur (bonus et conditions de retrait) visitez directement le site

Les forces de l’Algérie dans le Groupe: H du Mondial 2014.

Avec un seul match perdu lors des phases de qualifications, l’Algérie a montré beaucoup de qualité et surtout de l’assise défensive avec seulement 4 buts encaissés. Certes le match de barrage contre le Burkina Faso n’a pas été chose facile, mais les algériens ont tout de même montré du caractère. Principale caractéristique du sélectionneur Vahid Halilodzic, qui a bien déteint sur les joueurs. En plus de cela, « Coach Vahid » peut compter sur des joueurs prometteurs. A l’instar de Faouzi Ghoulam, récemment transféré à Naples, qui apporte beaucoup sur son couloir gauche que ce soit offensivement comme défensivement. Autre visage connu, celui de Ryad Boudebouz. Bon joueur technique qui retrouve des couleurs depuis son transfert à Bastia. Toujours au milieu de terrain, il convient de s’arrêter sur le bien nommé Saphir Taïder, joueur très prometteur évoluant à l’Inter Milan. Si à cela on ajoute Nabil Bentaleb de Tottenham, on obtient un milieu de terrain qui peut poser de nombreux problèmes aux équipes adverses.

Les faiblesses de l’Algérie dans le Groupe: H du Mondial 2014.

Au-delà d’un milieu de terrain assez fourni, il faut cependant reconnaitre que qualitativement parlant, l’Algérie est globalement un ton en dessous des autres équipes. Ce n’est pas vraiment une équipe qui pratique un beau jeu, et qui a une facilité à se projeter vers l’avant. Pour la qualification, seul le résultat compte certes, mais on est en droit d’attendre mieux pour une équipe qui dispute une coupe du monde. D’autant plus que l’objectif des algériens est clairement d’atteindre les huitièmes de finale : « On veut aller en huitième de finale car notre pays n’y est jamais parvenu. On veut battre un record » déclarait Madjid Bougherra le défenseur algérien. Pour autant, la tâche s’avère extrêmement difficile avec une défense loin d’être imperméable. L’an dernier, cette même équipe avait fini bon dernière de son groupe lors de la CAN 2013 avec pour bilan, un match nul, deux défaites et aucune victoire. La Tunisie, la Cote d’Ivoire et le Togo étaient leurs opposants. Dur de croire qu’ils pourront faire mieux dans un groupe comprenant la Belgique, la Russie et la Corée du Sud. A l’époque, l’attaque avait été pointée du doigt avec seulement deux buts inscrits, mais les lacunes étaient vraiment globales. Pour ne rien ajouter à la confusion, Vahid Halilhodzic est en conflit ouvert avec la fédération, et quelques joueurs au sein de l’équipe. L’avenir de l’entraineur était d’ailleurs plusieurs fois remis en cause. Pas évident à l’approche d’une coupe du monde, où l’on a surtout besoin de sérénité et de cohésion.

Notre analyse sur l’équipe d’Algérie et ses chances à la Coupe du Monde 2014.

La présence de l’Algérie à la coupe du monde est une belle récompense en soi pour les fennecs qui sont passés par de nombreuses émotions et tensions avant la qualification. Malheureusement la marche semble trop haute pour sortir de ce groupe H. On sent que malgré des joueurs prometteurs, les équipes adverses semblent au-dessus.

Articles complémentaires