INCROYABLE! Le Bonus Betclic passe à 100€ au lieu de 20€ !  Cliquez ici pour bénéficier de cette offre 

Champions League : Shalke 04 donne une leçon de football à l’Inter de Milan

Stupeur au stade Giuseppe Meazza ou la modeste équipe allemande, seulement 10éme de Bundesliga, détrône l’équipe tenante du titre en quart de finale de la ligue des champions.

Les Interistes, emmenés par Leonardo, n’ont pas su rebondir après leur humiliante défaite 3 à 0 face l’ AC Milan. Pourtant la stratégie d’aligner une équipe très offensive à domicile (retour de la star Diego Milito), face à une formation moins expérimentée, était à priori une bonne idée.

Seulement voila, Shalke était là aussi pour jouer et ils ont fait preuve d’une maîtrise collective phénoménale, sans avoir l’air impressionné du tout par le géant du football européen.

Le premier but sera pourtant pour les Nerazzurri sur un dégagement boxé des deux points de Manuel Neuer. Le milieu de terrain Dejan Stankovic tente une reprise de volée de la ligne médiane (rien que ça) et qui plus est, il la réussit par un but sublime !

Mais les Allemand vont ensuite égaliser sur corner : Julio Cesar repousse une tête de Papadopoulos qui finit malheureusement pour lui dans les pieds de Joel Matip qui pousse le ballon dans les filets.

L’inter va ensuite repasser devant grâce à Diego Milito qui reprend un centre de Esteban Cambiasso. On se dit alors que les Italiens ont fait le plus dur, mais ce match est fou, l’equipe de Shalke va marquer pour rejoindre une nouvelle fois les interistes grâce à Edu qui rate son premier tir mais retente dans la foulée et marque sur sa deuxième tentative.

Sur ce score de haute volée, tout le monde s’attendait à une seconde mi-temps très serrée mais il n’en a rien était puisque la deuxième partie du match à été archi dominée par Shalke.

Les Allemands engagent les hostilités et c’est Raul, le meilleur buteur de la ligue des champions, qui grâce à une magnifique ouverture de balle, permet à Shalke de passer devant pour la première fois de la partie.

S’en suit la déroute du club champion en titre qui concède son quatrième but marqué contre son camp par Andrea Ranocchia.

Finalement pour achever la déculottée, Edu s’offre un doublé sur un dégagement raté d’Ivan Codoba.

L’équipe de Ralf Rangnick est quasiment assurée de se qualifier car les italiens devraient gagner avec plus de trois buts d’écart pour renverser la situation.
Ce 5 Avril 2011 est décidément un jour sombre pour la bande à Samuel Etoo.

Articles similaires