/* */

Le pari simple 1N2 ou 1X2: votre cheval de bataille pour gagner aux paris sportifs

Le pari simple, encore appelé 1N2 (ou 1X2) est le plus couramment utilisé pour parier sur le résultat d’un match de foot. Chaque résultat possède sa propre cote, votre gain se calculant en multipliant votre mise par cette cote.

Vous avez le choix entre 3 possibilités :
• Victoire de l’équipe qui joue à domicile (1),
• Victoire de l’équipe qui joue à l’extérieur (2) ou
• Match nul entre les 2 équipes (N ou X ou tout simplement Nul).

Voici à titre d’exemple 3 paris 1N2 proposés par le PMU sur les matches de Ligue 1 du 1er Septembre 2013 (vous noterez, en particulier, le choc des titans Marseille – Monaco avec des cotes équilibrées entre les 2 équipes)

Exemple de paris simples sur la Ligue 1 de foot

Exemple de 3 paris simples 1N2 au PMU sur la 4éme journée du Championnat français de Ligue 1

Tous les sites de paris sportifs, sans exception, proposent ce type 1X2.
Mais, ce n’est pas parce qu’il est dit ‘simple‘ , que ce type de paris sur le résultat d’un match n’a pas ses secrets et doit être délaissé
. Bien au contraire, nous allons voir, grâce à quelques astuces, que ce type 1N2 peut très vite devenir votre cheval de bataille pour gagner aux paris sportifs.

Secret N01 : Parier sur les 1N2 les plus rentables (Payouts élevés)

Le législateur français a imposé aux bookmakers de reverser aux joueurs un certain pourcentage des sommes mises en jeux dans les paris. C’est ce fameux « taux de retour aux joueurs » ou « payout » qui doit être de 85% en moyenne en France.
Oui, mais voilà ! Il s’agit bien d’une « moyenne », imposée par l’ARJEL à nos opérateurs hexagonaux. D’un pari 1N2 à l’autre, il peut y avoir, en effet, une grande disparité de ce taux de retour aux joueurs, avec des minima qui peuvent descendre à 75% dans le pire des cas. En pariant sur ce type de 1N2, vous enrichissez tout simplement votre bookmaker … et vous limitez par la même vos chances de gagner.

Comment calculer le taux de retour au joueurs (payout) sur un pari simple 1N2 ?

C’est très simple : vous ajoutez l’inverse des 3 cotes du 1N2, vous prenez l’inverse de ce résultat et vous multipliez le tout par 100. Si le total est inférieur à 85, évitez de parier ! Par contre, plus ce total se rapprochera de 100 (mais en pratique vous arriverez rarement à 90), plus vous aurez de chances de gagner.

Exemple d’un pari 1X2 très rentable avec payout élevé :
1X2 : 2,05 3,05 3,35
Le taux de retour aux joueurs est de : 100* (1/(1/2,05)+(1/3,05) + (1/ 3,35)) = 89,75%
Ce payout étant supérieur à 85%, je peux donc choisir ce 1X2 pour augmenter mes chances de gagner

Exemple d’un pari 1X2 non rentable avec payout faible :
1X2 : 1,55 3,05 3,35
Le taux de retour aux joueurs est de : 100* (1/(1/1,55)+(1/3,05) + (1/ 3,35)) = 78,64%
Le payout sur ce 1X2 étant inférieur à 85%, j’évite de placer ce pari

Même si vous n’êtes pas très fort en mathématiques, nous vous conseillons de faire ce petit calcul de payout, sinon statistiquement sur le long terme, vous serez défavorisés par rapport aux autres joueurs de 1N2. Pour tout vous dire, s’il n’y avait qu’un seul secret à retenir sur le pari 1N2 (ou 1X2), c’est bien ce calcul de payout.

Secret N02 : Au 1N2, évitez les cotes avec des valeurs extrêmes (< 1.2 et > 4)

Prenons le cas d’un derby entre 2 équipes de niveau identique. S’il n’y avait pas la taxe à payer à l’état et la rétribution du bookmaker, nous pourrions avoir des cotes idylliques 1N2 : 3.0 3.0 3.0 c’est-à-dire totalement équilibrées avec autant de probabilité (1/3) entre les 3 événements possibles : Victoire de l’équipe qui joue à domicile, Victoire de l’équipe qui reçoit, Match nul entre les 2 équipes.

Au 1N2, on voit donc bien que le chiffre 3 est un chiffre magique et qu’il ne faudra pas trop s’éloigner de cette cote de référence, sous réserve de mauvaises surprises trop souvent répétées.

Si vous choisissez des cotes très basses (<1.2) vous augmentez certes nos chances de gagner, mais vos gains seront ridiculement faible (<20%) et une équipe, même hyper favorite, n’est jamais à l’abri d’une contre performance. Si au contraire, vous choisissez des cotes très élevées (>4) vous diminuerez drastiquement vos chances de gagner, sauf si vous avez su repérer les fameux ‘valuebet’, ces événements qui sont sous-estimés (et donc surcotés) par les bookmakers.

Il n’y a pas de secret, pour gagner au pari simple sur le résultat d’un 1N2 (ou 1X2), calculez systématiquement le payout (qui doit être supérieur à 85% en France) et essayez de choisir des cotes aux alentours de 3, en comparant les offres des bookmakers et en choisissant l’événement (appelé ‘valuebet’) qui vous semble le plus sous-estimé par les opérateurs.